Cugnaux en Haute-Garonne

Cugneaux est une ville française qui se trouve en Haute-Garonne dans la région Occitanie. C’est une commune de l’aire urbaine de Toulouse qui se trouve dans son pôle urbain sur le canal de Saint-Martory et l’Ousseau, dans l’agglomération Sud-Ouest de Toulouse.

L’histoire de Cugnaux

Cugnaux avait en sa possession depuis 1239 une église paroissiale qui se trouvait sur les emplacements actuels de Cugnaux et Villeneuve-Tolosane et qui ne formaient qu’une seule commune à l’époque à cause de leur religion. L’Eglise se trouvait alors dans le cimetière qui se trouvait à cheval aux frontières des communes qui voulaient chacune en prendre possession. Sur les documents officiels pourtant, il s’agissait de la paroisse Saint-Laurent de Cugnaux. Les deux communes furent alors en conflit et en mars 1824, un incendie a détruit l’Eglise. Plus tard, la chapelle Notre-Dame a vu le jour dans le cimetière commun. Elle a été construite par Paul de Boyer Montégut, possédant le château de Maurens et qui était le Maire de Cugnaux. Cette chapelle est consacrée à la Vierge car elle aurait pour origine la découverte miraculeuse par un paysan d’une statue à cet endroit même. La statue se trouve en arrière du tabernacle dans la chapelle.

Suite à l’incendie, un verger fût ensuite acquis au carrefour des routes de Toulouse et de Plaisance-du-Touch. L’ingénieur Julien Rivet dirige la construction d’une nouvelle église qui débute en 1825. La vente de biens communaux et une souscription auprès des paroissiens aident à financer la construction de la nouvelle église qui sera encore dédiée à Saint-Laurent et ouvre ses portes aux fidèles en 1827. En 1853, l’église s’agrandit, à la fin du XIXème siècle, elle compte deux salles de plus et en 1936, la façade sera enfin terminée grâce à l’architecte toulousain Jean Louis Gilet.

La politique de développement durable de Cugnaux

C’est avec la démarche d’Agenda 21 que la commune engage une politique de développement durable. Il s’agit d’un plan d’action pour le XXème siècle approuvé par 182 chefs d’Etats pendant le sommet de la Terre à Rio de Janeiro en juin 1992. Toutes les collectivités territoriales sont concernées : les régions, les départements, les communes, les communautés de communes, les communautés d’agglomération.

Le développement d’une ville se reflète aussi à travers son cadre. Dans son palmarès 2016, le Conseil national de villes et villages fleuris de France a de nouveau attribué une fleur à Cugnaux lors du Concours des villes et villages fleuris. Le label « villes et villages fleuris », est une initiative créée en 1959 dans le but d’encourager le fleurissement, le cadre de vie et les espaces verts. Toutes les communes de France sont invitées à participer. Lorsqu’une commune décide de concourir, elle peut recevoir un niveau allant de 1 à 4 fleurs. Les niveaux allant de 1 à 3 fleurs sont attribués par le conseil régional qui peut choisir les communes susceptibles d’obtenir un niveau supérieur comme la quatrième fleur qui est donnée par le conseil national.