Les spécialités culinaires de Toulouse

Y a des saucisses à se faire...

Toulouse est une ville qui se trouve au Sud Ouest de la France, dans le département de la Haute-Garonne. Elle est la capitale de l’Occitanie, connue et appréciée particulièrement pour sa gastronomie locale, unique et savoureuse. Toulouse est aussi réputée pour sa charcuterie, sa volaille, son agneau et son veau fermiers qui sont toujours une valeur sûre, mais les friandises ne sont pas en reste. Parmi les spécialités locales, la saucisse de Toulouse, le Fénétra, le cachou, la Brique du Capitole et la violette de Toulouse méritent d’être mieux connues.

La saucisse de Toulouse

La saucisse de Toulouse est le principal ingrédient pour réussir ses barbecues, ses cassoulets, ou même en accompagnement d’une salade. Elle est appréciée partout en France et encore plus dans le Sud Ouest. Elle porte un Label Rouge dans les rayons des grandes surfaces, mais si vous êtes dans la région, le mieux serait d’approcher directement les producteurs locaux pour des produits frais disponibles sur les marchés.

Le Fénétra

Le gâteau du Fénétra a été créé en 1963 par des pâtissiers en Haute-Garonne. Le Fénétra est une spécialité déposée constituée d’une pâte sucrée, de la confiture, des cubes de citrons confits avec au-dessus un succès aux amandes. C’est un gâteau de voyage que vous pouvez facilement emmener avec vous, pour toute occasion, et qui n’a pas besoin d’être conservé au réfrigérateur. Vous n’avez qu’à bien le recouvrir et vous pourrez le laisser plusieurs jours à température ambiante, il sera toujours délicieux. Dans le Sud Ouest, c’est le dessert préféré lors des repas copieux du dimanche.

Le cachou

Le cachou est une spécialité toulousaine qui a été créée par le pharmacien Lajaunie en 1880. C’est un petit carré noir constitué de réglisse, de poudre de cachou et d’autres ingrédients, dont la recette et le packaging ont été conservés jusqu’à aujourd’hui. Cette friandise est devenue un réel succès et est consommée partout dans le monde. Les usines à Toulouse produisent 3 millions de boîtes de cachou tous les ans.

La Brique du Capitole

La Brique du Capitole surprend par son appellation car il est difficile de faire le rapprochement avec la friandise du premier coup si l’on n’est pas connaisseur. Il s’agit en fait de bonbons feuilletés au praliné dont l’emballage est constitué d’une boîte en carton qui rappelle la fameuse brique foraine qui a inspiré le surnom de Toulouse « Ville Rose ». Au début, la Brique du Capitole est un peu dure, mais elle fond et devient croquante, croustillante et impossible de s’en lasser. Elle se décline en une version parfumée à la violette qui est toute aussi délicieuse.

La violette de Toulouse

La violette de Toulouse n’est pas seulement une jolie fleur, c’est aussi un ingrédient indispensable dans la gastronomie toulousaine. Elle peut être consommée en devenant un parfum de friandises comme avec la Brique du Capitole, en étant transformée en pétales cristallisées, en bonbons acidulés, il existe aussi la moutarde à la violette, le chocolat et le thé à la violette…